11 résultats

(...)

Académie universelle des jeux, Contenant les Regles des Jeux de Cartes permis ; celles du Billard, du Mail, du Trictac, du Revertier, &c. &c. Avec des Instructions faciles pour apprendre à les bien jouer. NOUVELLE EDITION.

A Amsterdam, 1786, Complet. 3 vol. in-12, en demi-veau, dos plat orné de fleurons (lampe à l'antique), pièces de titre et de tomaison de de maroquin rouge, tranches mouchetées.

Plaisante édition augmentée, illustrée de gravures dépliantes hors texte des principaux jeux en usage à la fin du XVIIIe siècle, dont le jeu des échecs par Philidore, le jeu de whist, mais aussi le jeu du toc, du hoc, des dames rabattues, du tournecase, du revertier, du tric-trac, du briscan, du coucou, du cul-bas, du gillet, le jeu de sixte, de la tontine, de l’ambiguë, de la comète, de l'impériale, etc.Amusant, rare et instructif.

Cassandre occultiste ou l’occultiste dupe de son art , Comédie parade, en un acte & en Vaudeville ____ Suivi de :L’opéra de province, nouvelle parodie d’armide, en deux actes, en vers, mêlés de vaudevilles. ____ Suivi de :Aristote amoureux ou le philosophe bridé, opéra comédie, en un acte & en Vaudeville.

A Paris &c, 1781- 1782 In 16 de 55pp ; 88pp ; 56pp; en plein veau marbré, dos plat orné, coiffes usées, quelques épidermures. charmant livre de poche en reliure d'époque. Au XVIIIe siècle les livrets de pièce et d’opéra paraissaient toujours après les représentations théâtrales afin d’éviter le piratage et les éditions clandestines. Ce recueil de pièces joués pas les comédiens du roi, à Versailles furent éditées en format de poche afin de pouvoir lire discrètement et en toute circonstance ces bagatelles fort goûtées du public.

Isabelle Hussard, Parade en un acte et en Vaudeville Représenté sur le Théatre des Comédiens Italiens Ordinaires du Roi, le Mardi 31 Juillet 1781. ____ Suivi de :Les vendangeurs ou les Baillis, Divertissement, en un acte & en Vaudeville ____ Suivi de :Cassandes Astrologue ou le préjugé de la sympatie, Comédie –Parade, en un acte & en Vaudeville

A Paris , 1781- 1782 55pp ; 63pp ; 62pp In 16 en plein veau marbré, dos plat orné, coiffes usées, quelques épidermures. charmant livre de poche en reliure d'époque. Au XVIIIe siècle les livrets de pièce et d’opéra paraissaient toujours après les représentations théâtrales afin d’éviter le piratage et les éditions clandestines. Ce recueil de pièces joués pas les comédiens du roi, à Versailles furent éditées en format de poche afin de pouvoir lire discrètement et en toute circonstance ces bagatelles fort goûtées du public.

BOUGEANT (Pierre)

Les Quakres francois, ou Les Nouveaux trembleurs, comédie.

A Utrecht, Chez Henryk Khyrks le Jeune, 1732, (1bl), 44 ff, (1) gravure sur bois In-12 en demi veau, pièce de titre de maroquin rouge, reliure de l'époque, papier à la cuve, tranches rougies

Petite pièce de théâtre réputée introuvable prenant pour cible les convulsionnaires du diacre Parîs. Dans cette saynète, l'auteur dénonce ce qu'il juge être une duperie montée de toute pièce par les tenants de la "secte janséniste". On connaît les incroyables prestations des fameux convulsionnaires sur la tombe du diacre Parîs au cimetière Saint-Médard. Transes, pâmoisons, visions de toutes sortes étonnèrent alors tellement les parisiens qu'ils s'y rendirent en masse, rendant nécessaire l'intervention de la maréchaussée. Le père Bougeant est également l'auteur d'un "Amusement philosophique sur le langage des bêtes" qui lui valut la réprobation des autorités ecclésiastiques. Agréable exemplaire en reliure d'époque illustré d'une très curieuse figure en fin d'ouvrage représentant un convulsionnaire dans une position acrobatique.Des bibliothèques de Hyacinthe Théodore Baron, Docteur en médecine (ex libris gravé), et de l'acteur Allouys Dazincourt.Amusante et introuvable plaquette.

CAYLUS (Comte de)

Le Bordel ou le Jean-Foutre puni. Comédie.

A Ancône, chez Jean Chouard, (1bl), 118pp. In-16, en plein veau marbré, dos à nerfs ornés, usagé.

Edition (très) clandestine de cette piécette du Comte de Caylus. Dans sa préface, l'auteur prétend hardiment avoir produit là un traité de morale à l'usage des jeunes gens (!), et poursuivant son propos, explique que dans un souci de naturel, il a voulu adapter le style de langage à chacun de ses personnages : « On sait qu'un domestique, qu'une fille livrée à une honteuse débauche, ne se piquent pas de pureté de langage et qu'on ne doit pas mettre dans la bouche des paroles aussi choisies, que dans celle des personnes qui ont reçu plus d'éducation »...Exemplaire modeste.

Félicité de Genlis

Théâtre à l'usage des jeunes personnes

Imprimerie de Monsieur Lambert, 6 tomes, in-8 en veau, dos à 5 nerfs fleurons.

GUYMOND DE LA TOUCHE (Claude).

Chef-d'œuvre.

Paris, Au Bureau De La Petite Bibliothèque Des Théâtres, 1784, GUYMOND DE LA TOUCHE (Claude), Chef d'œuvre, A Paris, Au Bureau de la Petite Bibliothèque des Théâtres, 1784 1 (bl), titre, 10 p. ""La Vie de Guymont de la Touche"" suivi de : GUYMOND... 2 ouvrages en un vol. in-12, maroquin rouge, roulette en encadrement, dos plat orné de lyre, roulette intérieure, tranches dorées (Reliure de l'époque). Quelques rousseurs pâles. Dos passé.

Nouvelle édition réunissant deux tragédies du même auteur : Iphigénie en Tauride et La Mort de Solon, ainsi que 10 pages sur la vie de l'auteur. Chaque pièce porte une page de titre propre. Belle reliure XVIIIe en plein maroquin. Agréable ouvrage.

LEKAIN

Mémoires de Louis Lekain, publiés par son fils aîné ; Suivis d'une correspondance (inédite) de Voltaire, Garrick, Colardeau, Lebrun, etc.

(1bl), (1 faux titre), XV, 420 p., (3) In-8, en demi-veau glacé estampé, à 5 faux nerfs, orné au petit fer et en à-froid de motifs romantiques, tranches marbrées. Elégante reliure légèrement postérieure, circa 1830.

Edition originale rare avec le portrait de des mémoires de Henri-Louis Lekain, publiés par son fils aîné d'après les manuscrits originaux de son père trouvés à son décès. Henri-Louis Cain, dit Lekain, fut sans doute le plus célèbre des tragédiens français du XVIIIe siècle, correspondant et ami de Voltaire, il révolutionna par présence l'art théâtral.Une édition originale rare dans une élégante demi-reliure romantique.

Marmontel Silvain ; Ducis ; (Voltaire) ; Belloy ; (Avoin) ; L'Abbé Garnier

Recueil - Théâtre _ Rare réunion de sept Pièces Originales

Paris, 1757-1770 55p, les 5 derniers feuillets sont la musique notée. 7 ouvrages réunis en un volume in-8, pleine basane marbrée, dos à 5 nerfs orné de fleurons, pièce de titre, tranches marbrées, reliure de l'époque. Mors faibles, 1 coiffe fendue, frottements, très rares rousseurs. Éditions originales.

Recueil - Théâtre. Sept Pièces originales: -Marmontel, Silvain. Comédie En Un Acte Mélée D'ariettes. La Musique Est De M. Grétry, représenté Pour La Premire (sic) Fois Par Les Comédiens Italiens Ordinaires Du Roi Le 19 Février 1770. Merlin, Paris, 1770suivi de: (Marmontel Silvain). Lucille, comédie en un acte meslée d'ariettes.représenté Pour La Première Fois Par Les Comédiens Italiens Ordinaires Du Roi Le 5 janvier 1769. Merlin, Paris, 1769. 51p, musique notée. suivi de: Ducis. Hamlet, tragédie imitée de l'anglois, représenté Pour La Première Fois Par Les Comédiens Français Ordinaires Du Roi Le 30 septembre 1769. Paris, Gogué, 1770. préface, avertissement, 68p. suivi de: (Voltaire) Les guebres ou la tolérance, par Mr. D*** et M****. sl, 1769. 115p. suivi de: Belloy, M. de, citoyen de Calais. Gaston et Baïard, Tragédie (.). Paris, veuve Duchesne, 1770. VIII, 167p. suivi de: (Avoin). le rendez-vous inutile. Genève, 1768. envoi de l'auteur ""pour Mme la Marquise de Marnemia (?)"" 7p. suivi de: L'Abbé Garnier. Le bâtard légitimé, ou le triomphe du comique larmoyant, avec un examen du fils naturel. Amsterdam, 1767. 100p.

(Urbain CHEVREAU)

La suite et le mariage du Cid, Tragicomédie.

A Caen, Chez Eleazar Mangeant,1682 60p. In-8, en demi-basane brune, pièce de titre de maroquin. Légèrement frotté, orné d'une lyre sur le dos.

Une édition caennaise fort rare de cette suite du Cid publiée initialement en 1638, ayant échappé à la sagacité d'Emile Picot, qui cite sous le N°1389 une édition caennaise parue à la même date mais chez Jacques Godes avec une pagination différente.

Voltaire

Contes de Guillaume Vadé

S.l. (Genève, Cramer), 1770., 392 p. In-8, plein veau marbré, dos à 5 nerfs orné de fleurons, pièces de titre, tranches rougies, reliure de l'époque. Coiffes endommagées, mors en partie fendus, rares frottements.

5e tome, 3e partie de la "Collection complette des œuvres de M. de Voltaire. Dernière édition". Réédition de l'édition princeps, de ce volume des œuvres complètes édité une première fois par Cramer en 1764.