13 résultats

La voix du prêtre, 1570 ; suivit de Abbé de Saint CyrCatéchisme et décisions de cas de conscience, a l’usage des cacouacs Avec un discours du patriarche des cacouacs, 1758 ; Suivit d’un nouveau Testament, 1713 Guymond de la Touche, Les soupirs du cloître ou le triomphe du fanatisme, Londres 1766

1713 - 1766

La voix du prêtre « A resistentibus dexterae tuaecustodi me. »A Avignon, chez Chrysos-tome Mis-An-Mitre, à la Vérité, 175082pp,Titre bicolore avec une adresse fictive. Ce libelle d’une grande violence contre les évêques, leur moralité relâchée, leur avidité sans fond, valut à l’auteur les pires persécutions et l’obligèrent à s’exiler. Suivit de :Abbé de Saint CyrCatéchisme et décisions de cas de conscience, a l’usage des cacouacs Avec un discours du patriarche des cacouacs, Pour la Réception d’un nouveau Disciple. A Cacopolis, 1758Viii, 107pp, Suivit d’un nouveau Testament ; Venin des 101. Propositions, tirées des reflexions morales du Pere Quesnel sur chaque Verset du nouveau Testament ; S.L. 171344pp,« Venin découvre cy-devant en bonne partie dans des Ecrits qui ne se trouvent plus chez les Libraires ; & dont on ne fait guerre que donner quelques extraits en celuy-cy. » Suivit de :Guymond de la Touche. Les soupirs du cloitre ou le triomphe du fanatismeLondres 1766.32pp,Réunion de quatre textes forts rares réunis en un volume aux très curieuses gardes orange vif, d’un surprenant effet.

Les Actes des Apôtres, commencés le jour des Morts, et finis le jour de la Purification. [commencés à l'Assomption et finis à la Saint-André 1791] Version première à la dixième.

A Paris, L'an de la liberté, l'an de la démocratie royale acceptée librement, 1789-1791,, I. Frontispice, Tableau de famille (13 pp.)_ Numéros I au XXX _ Épilogue (30 pp.). II. Frontispice, Introduction. Le Tableau parlant (26- 8 pp.) _ Numéros... In 8 en plein veau porphyre, dos plat, orné au petit fer à motif d'urnes, pièce de titre en maroquin vert, petits défauts de coiffes et morts frottés. une mouillure au tome premier affectant les premiers feuillets, sinon bel exemplaire en dix tomes.

Edition presque intégrale de cette rare publication révolutionnaire, 300 sur 311 numéros en revanche complet des rares six numéros complémentaires intitulé "petits paquets" à la fin du tome 10 - La série a été en outre "truffée" de deux ouvrages complets en soit : "Dialogue entre le docteur Quickly et Mr Amen, patriote impartiale de la garde nationale Parisienne " et "Essai sur l'art de constituer les peuples ou Examen des opérations constitutionnelles de l'assemblée nationale de France".Cette revue publiée de novembre 1789 à octobre 1791 à raison d'à peu près 3 numéros par semaine fut rédigée par les plumes les plus mordantes de la contre révolution royaliste parisienne. Elle compte parmi ses collaborateurs les plus importants, Rivarol, Mirabeau Le Jeune, Bergasse, Montlosier, Lauraguais. Conçu dans les arrières salles du palais royal, les numéros partaient directement, dit-on, chez l'imprimeur qui avait son officine sous les arcades. L'un des intérêts de cette revue réside également dans les étranges frontispices et caricatures d'inspiration anglaise, qui ornent chaque volume.

Liste de MM. Les électeurs du département de Paris.

De mil sept cent quatre-vingt-onze. Paris, Chez Prault D. S. M., 1791. Imprimeur de l’assemblée électorale 1791 In-8, demi-toile verte à la bradel, dos lisse, non rogné (signé Bonneau). Dos passé. Provenance : Ogden Codman, avec ex-librisFleuron révolutionnaire sur la page de titre « La nation, la loi et le roi » surmonté d’un bonnet frégien. Liste très détaillée des 48 sections et des 16 cantons du département de Paris donnant le nombre d’électeurs par sections, ex : Des Thuileries : 17 électeurs ; Section II : Les Champs Elysées : 9 électeurs. La liste nominale des électeurs est accompagnée de la qualité, l’âge et l’adresse précise de l’électeur.

Recueil de pièces anticléricales ou vivement polémiques, publié sous la Révolution, contenant entre autre le catéchisme du curé Meslier.

1790, 1791, demi veau marbré, reliure d'époque

L'abbé Meslier, n'avait pas la foi, mais avait des convictions.Toute sa vie il les coucha par écrit, en secret, dans deux gros manuscrit, afin de démontrer le bien fondé de son athéisme . Durant de nombreuses années , il continua ainsi d'officier le jour et d'écrire la nuit .Meslier garda toute sa vie cette bibliothèque à l'arrière du presbytère, ses écrits ne furent découvert qu'à sa mort en 1729 . Voltaire le premier en fit connaitre l'existence, de façon clandestine mais ce n'est qu'en 1790 que Sylvain Maréchal publia le catéchisme du Curé Meslier que voici.*Histoire naturelle des moines, écrite d’après la méthode de M. de Buffon, A Paris, quai des Augustins, 1790. Frontispice, XVI, 34 p. *Suivi de : De la conduite des curés dans les circonstances présentes, ou bien lettres d’un curé de campagne à son confrère, député à l’Assemblée Nationale, sur la conduite à tenir par les pasteurs des âmes, dans les affaires du jour, A Paris, de l’imprimerie Crapart, 1790. 16 p. *Suivi de : Développement du serment exigé des prêtres en fonction par l’Assemblée Nationale, extrait du journal ecclésiastique, numéro de décembre, Sl, sd. 15 p. *Suivi de : Lettre de M. de la Marche, ancien évêque de Léon à M. Laligne, vicaire de Saint Louis de Brest (…), A Brest, Malassis, 1791, 16 p. *Suivi de : Réponse de M. Doucet, curé de S. Pierre les Olivettes en Languedoc à M. l’évêque de Béziers (…), Sl, sd.19 p. *Suivi de : Le mariage des prêtres, ou le célibat détruit par un citoyen de B., Sl, 1790. 19 p. *Suivi de : Le mariage des prêtres réfutés ou le célibat vengé par M. Lesueur et P. Deburres, A Dieppe, Dubuc, 1790. 16 p. *Suivi de : Manifeste et protestation de cinquante mille français fidèles, armés dans le Vivarais pour la cause de la religion et de la monarchie, contre les usurpations de l’Assemblée soit disant Nationale, Au camp de Jales, octobre 1790. 30 p. *Suivi de : Catéchisme du curé Meslier, mis au jour par l’almanach des honnêtes gens (Sylvain Maréchal). L’An Premier du Règne de la Raison et de la Liberté ; de l’Ere vulgaire, Sl, 1790. Frontispice gravé, 55 p. *Suivi de : Réflexions d’un ami de la liberté ou principes de M. l’abbé de Mably, Sl, juin 1790. 8 p. *Suivi de : Réflexions très impartiales d’un citoyen sur la diminution des paroisses de Rouen et autres villes et campagnes du royaume, Sl, sd. 8 p. *Suivi de : Prône d’un bon curé sur le serment civique exigé des évêques et des curés, des prêtres en fonctions, A Paris chez Crapart, sd. 15 p. *Suivi de : Serment prononcé par M. l’abbé Mauger, curé maire d’Isneauville près Rouen, le dimanche 23 janvier 1791, Rouen, sd. 8 p. *Suivi de : Adresse à tous les citoyens du département de la Seine Inférieure sur le serment que doivent prêter les ecclésiastiques fonctionnaires publiques, Sl, sd. 23 p. *Suivi de : De par la mère Duchesne, anathèmes très énergiques contre les jureurs (…), Sl, sd. 23 p. *Suivi de : Discours d’un ecclésiastique fonctionnaire publique du district de Reims, Rouen, 1791. 8 p. *Suivi de : Lettres curieuses et patriotiques, Sl, sd. 8 p. *Suivi de : Discours prononcé par M. Noyon (…) lors de la prestation de son serment civique. Le 23 janvier 1791, Sl, sd. 6 p. *Suivi de : Exhortation des ecclésiastiques sur les circonstances actuelles, Paris, Granger, 1791. 16 p. *Suivi de : Ordonnance de M. l’évêque de Soissons, Crapart, 1791. 16 p. *Suivi de : Instruction pastorale de M. le ci-devant archevêque de Rouen, mis en pot pourri, pour en faciliter l’intelligence, Sl, sd. 7 p. *Suivi de : Instruction pastorale de M. le cardinal de la Rochefoucauld, archevêque de Rouen, au clergé séculier et régulier et aux fidèles de son diocèse, Paris, Crapart, 1791. 24 p. *Suivi de : Ordonnance de M. le cardinal de la Rochefoucauld, archevêque de Rouen (…), Paris, Crapart, 1791. 11 p. *Suivi de : Le livre de sang, ou calcul abrégé des assassinats commis ou occasionnés par les prêtres avec d’horribles massacres d’un grand nombre de Patriotes du Comtat par l’évêque de Vaison, Paris, sd. 8 p. *Suivi de : Le clergé chassé du collège, ou l’éducation confiée aux magistrats, Sl, sd. 8 p. *Suivi de : Consultation pour les religieuses, Paris, Guerbart, 1791. 8 p. *Suivi de : Le retour de l’abbé Maury aux enfers, ou le massacre de Carpentras en Avignon, Sl, sd. 8 p.

Relation Du Voyage des cent trente-deux Nantais, envoyés à Paris par le Comité révolutionnaire de Nantes.

S.l., 1794. Plaquette in-8 de 45pp reliée demi-toile rouge à la bradel, non rogné (reliure du XIXe siècle). Quelques rousseursLe récit édifiant de cette marche de la mort, des ces malheureux partis de Nantes au nombre de 132 arrivés, 97 en vie à Paris, et détenus dans des conditions épouvantables en attente de jugement dans les prisons parisiennes.

CHATEAUBRIAND (Francois-René)

Oeuvres inédites de Chateaubriand

Paris, Ambroise Dupont & Cie, 1828-1829, T. I : (1 bl), (1 f.), CXI pp., 306 pp., (1 bl) T. II : (1 bl), (2 ff.), 396 pp., (1 bl). T. III : (1 bl), (2 ff.), XX pp., 364 pp., (1 bl) T. IV: (1 bl), (2 ff.), XII pp., 370 pp., (1 f.), (1 bl). 4 vol. in-8 en demi-veau glacé tabac, dos plat orné de fleurons en à froid, de filets et de petits fers, tranches marbrées.

Cette publication se compose, comme le précise l’avertissement, du Voyage en Amérique précédé d’une importante préface qui est une sorte d’histoire des voyages ; le voyage en Italie est en partie inédit, ainsi que les cinq jours en Auvergne. Chateaubriand y a joint le Voyage au Mont-Blanc, précédemment publié en 1806. Le tome troisième est entièrement inédit, à l’exception de trois opuscules en vers. Il se compose d’une lettre sur l’art du dessin dans les paysages, de la traduction de trois poèmes d’Ossian, d’une sorte de traité de politique historique sur les quatre Stuart, d’un recueil de pensées et de quelques poésies. Le quatrième volume enfin regroupe les écrits concernant la liberté de la presse, l’abolition de la censure, la marche et les effets de la censure, ainsi que les discours prononcés à la Chambre des pairs de 1828. Bel exemplaire en reliure romantique.

DUCRAY-DUMINIL (François- Guillaume)

Les Principaux Événemens de la Révolution de Paris, et notamment de la semaine mémorable, représentés par figures.

Paris, Maradan, aout 1789., (2) ff., 187 pp. et 12 figures hors texte, In-8 demi percaline bronze à coins. Édition originale, ornée en premier tirage d’une suite de 12 jolies figures d’après Binet, gravées par Berthet. Sans doute le plus important témoignage sur la prise de la Bastille, écrit dès le mois d’aout 1789, par Ducray-Duminil qui participa aux différents événements.Ducray-Duminil, acteur et auteur prolifique raconte heure par heure, le déroulé des événements qui secouèrent la capitale des premiers jours de juillet au jeudi 30 juillet date de rappel de Necker.L’auteur a ajouté un supplément auxprincipaux événements de la révolution de Paris « j’avais terminé monouvrage à l’arrivée de Monsieur Necker, mon manuscrit était clos, ils’imprimait, et le retardement forcé des graveurs me fit même penserqu’il ne parut trop tard aux yeux du public (…)» Ce retard permit àl’auteur d’inclure les événements d’octobre 1789, le départ de Louis XVIavec sa famille pour Paris.Illustré de douze gravures hors texte d’après Binet. Le texte mêle les anecdotes à la narration historique, rendant le récit extrêmement vivant. En fin d’ouvrage Ducray-Duminil énumère la liste alphabétique des«citoyens qui se sont le plus distingués à la prise de la Bastille», avec desnotices biographiques.

Giguet, Ramel, Laharpe, Portalis

Anecdotes secrètes sur le 18 Fructidor, et Nouveaux Mémoires des déportés à La Guiane écrits par eux-mêmes, et faisant suite au journal de Ramel SUIVI DE De l’État des Lettres en Europe, 1797 SUIVI de Essais sur l'Histoire de la révolution française,

A Paris, chez Giguet et Cie., Imprimeurs-Libraires,1797-1800, 1 gravure en frontispice :" Plutôt mourir à Sinamary sans reproches que de vivre coupable à Paris", VIIIp (titre, table, avis de l'éditeur), "Anecdotes secrètes sur le 18 fructidor, et... In-8, en veau raciné, dos plat orné de fleurons, pièce de titre en maroquin rouge et beige, tranches rougies

Recueil de plaquettes et textes se rapportant à la révolution française.

L’abbé Sieyés

Qu’est ce que le Tiers-État

1789 (1bl), faux titre, 180pp ; suivi de (2ff), 161pp mention sur la mage de titre : « Tant que le Philosophe n’excède point les limites de la vérité, ne l’accusez pas d’aller trop loin. Sa fonction est de marquer le but, il faut donc qu’il y soit arrivé. Si restant en chemin, il osoit y élever son enseigne, elle pourroit être trompeuse. Au contraire le devoir de l’Administrateur est de combiner et de graduer sa marche, suivant la nature des difficultés… Si le philosophe n’est au but, il ne sait où il est. Si l’administrateur ne voit le but, il ne sait ou il va. » In 8 en plein veau tabac, dos plat orné à la grotesque frappé à l’or, pièce de titre en maroquin rouge, triple filet doré en encadrement des plats, tranches mouchetées signet de soie. Reliure d’époque. Premier texte en troisième édition, second texte en édition originale.

Rare réunion en reliure d’époque de ces deux textes fondateurs de la révolution française, par l’Abbé Sieyés. Initialement publié en janvier 1789, « Qu’est ce que le Tiers État » suit de peu, les « Vues sur les moyens d’exécution Dont les représentants de la France pourront disposer en 1789 ». Texte aussi important dans lequel L’abbé Sieyés, brosse un tableau de ce que pourrait être le nouvel ordre social.

(n.d.)

(mélange) Almanach des Bizarreries humaines, Ou Recueil d'anecdotes sur la Révolution, Destiné à l'instruction des petits et grands enfans. Dédié par un homme qui a peu de mémoire, à ceux qui n'en ont point du tout. Suivi de :

1784 1784., Almanach des Bizarreries humaines, Ou Recueil d'anecdotes sur la Révolution, Destiné à l'instruction des petits et grands enfans. Dédié par un homme qui a peu de mémoire, à ceux qui n'en ont point du tout, A Paris, Chez Ant. Bailleul, L'an... Deux ouvrages reliés en un volume in-16, demi-basane fauve, dos plat orné, pièce de titre. Mors faibles, restaurations ancienne au dos.

Publiées une première fois à Genève la même année, les Mémoires de Voltaire sont inconnus de Cioranescu dans cette édition berlinoise. Ce texte, que Voltaire ne voulait pas faire paraître, fut volé et copié par Laharpe qui le transmis à l'impression ; plusieurs éditions parurent donc en 1784. Ensemble rare.

ROBESPIERRE (Maximilien) ; BOISSY D'ANGLAS.

[CONVENTION NATIONALE] Ensemble de deux brochures

Imprimerie nationale 1795 BOISSY D'ANGLAS ; Discours préliminaire au projet de Constitution pour la République française, prononcé par Boissy-d'Anglas, au nom de la commission des onze, Dans la séance du 5 messidor, an 3. Paris : Imprimerie Nationale, Messidor an III [1795]. _________Suivi de : - ROBESPIERRE (Maximilien). Rapport fait au nom du Comité de Salut public, Par Maximilien Robespierre, Sur les Rapports des idées religieuses & morales avec les principes républicains, & sur les fêtes nationales. Séance du 18 floréal, l'an second de la République française une & indivisible. Paris : Imprimerie Nationale, s.d.

2 brochures en un volume in-8, cartonnage beige XIXe, tranches bleues. Le Rapport de Robespierre est suivi du "" Plan de la fête de l'Être Suprême "" par David.Réunion de deux pièces rares et fondamentales sur la révolution française.

(Réquisitoire de Mr. Séguier du 11 août 1786)

Arrêt de la cour de parlement, Qui ordonne qu'un Imprimé in-4° intitulé : Mémoire justificatif, pour trois hommes condamnés à la roue (.)

A Paris, De L'Imprimerie De P.G. Simon Et N.H. Nyon, 1786., 271 p. In-4, demi-basane, dos à 5 nerfs, pièce de titre, tranches mouchetées, reliure de l'époque. Reliure d'attente de l'époque : frottements. Intérieur très frais.

Arrêt de la cour du parlement émis lors de l'affaire retentissante Lardoise, Simare et Bradier injustement condamnés pour vols avec violence à être roués. Cette affaire fut l'occasion pour Dupaty d'appliquer ses idées réformatrices en matière de procédure judiciaire. Il ébauche les principes inaliénables du droit de la Défense. 3 tableaux dépliants.