L’Oeil de Mercure - Bernard Le Borgne - Expert CNES - 9 rue Maître Albert 75 005 Paris - Tél : 01 43 54 48 77

Vegetius Renatus (Flavius) (Vegece) – Viri Illustris De Re Militari quatuor – Paris, 1532.

Vegetius Renatus (Flavius) (Vegece) – Viri Illustris De Re Militari quatuor – Paris, 1532.

Vegetius Renatus (Flavius) (Vegece) – J Frontini – Aeliani – Modeste. – Viri Illustris De Re Militari quatuor. Sexti ivlii frontini viri consularis de Strategematis libri totidem. Aeliani de instruendis Aciebus liber vnus. Modesti de vocabulis rei Militaris liber item vnus Item picturæ bellicæ cxx passim Vegetio adiectæ. Collata sunt omnia ad antiquos codices, maxime Bvdaei, quoad testabitur Aelianus.

Paris, Christian Wechel, 1532.

Le texte est complet des 124 planches gravées (dont 2 in-texte), complet du texte de l’art militaire en 4 livres, il manque à cet exemplaire la dernière partie : les textes de Aelianus, « De Instruendis aciebus » et de Modeste, « De vocabulis rei militaris »; qui devaient occuper les 49 derniers feuillets. [4 ff], 230 pp. (au lieu de 279 pp.).

In-folio. Exemplaire en plein vélin doré du temps, avec un médaillon doré renaissance sur les plats, dos à six nerfs orné dans les caissons, très belle patine, mais exemplaire dérelié, avec quelques mouillures.

Bien qu’incomplet séduisant exemplaire, de ce spectaculaire ouvrage, l’un des plus abondamment illustré du XVIe siècle sur l’art militaire, parmi les figures les plus étranges citons la première gravure représentant une figure humaine montée sur roues, hérissée de pointes; les deux bois de guerriers sous-marin qui sont les premières représentations de scaphandres autonomes conçu à l’aide de vessies de porc, ou bien encore la description d’un improbable matelas gonflable destiné à préserver les assiégeants des piqûres de serpents et scorpions que les assiégés propulsent à l’aide de trébuchets, dans le camp adverse.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Vegetius Renatus (Flavius) (Vegece) – Viri Illustris De Re Militari quatuor – Paris, 1532.”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *