L’Oeil de Mercure - Bernard Le Borgne - Expert CNES - 9 rue Maître Albert 75 005 Paris - Tél : 01 43 54 48 77

Une somptueuse illustration des Métamorphoses d’ Ovide.

Une somptueuse illustration des Métamorphoses d’ Ovide.

source VENDU

OVIDE – Les Métamorphoses – En latin et en françois divisées en XV Livres Avec des nouvelles explications historiques, morales & politiques sur toutes les fables, chacune selon son sujet; de la traduction de M. Pierre Du-Ryer Parisien, de l’Academie Françoise. 

À Bruxelles, chez François Foppens, 1677
(8)-574 [chiffrées 1 à 520, 2 non chiffrées, 521 à 549, 552 à 574] pp.
Grand in-folio, impression bilingue latine et française, maroquin rouge, dos à cinq nerfs, tranches dorées, large dentelle intérieure dorée, mors et coins légèrement frottés, un accroc sur le plat supérieur, quelques légères brunissures éparses, reliure signée Naudet. Seconde édition de la traduction française annotée par l’académicien Pierre Du Ryer, originellement parue en 1655.

Importante illustration gravée sur cuivre dans le texte, comprenant un portrait au titre et 124 scènes mythologiques, certaines d’après des tableaux de Rubens (p. 83), Adam Elseimer ou Abraham Bloemaert. 46 de ces cuivres sont réalisés par Crispijn et d’une qualité remarquable, exécutés dans les années 16301640. Van De Passe l’aîné, par sa fille Magdalena dans les mêmes années, puis par le frère de celle-ci Crispijn Van de Passe le jeune et son atelier – si certaines d’entre elles avaient pu être vendues en épreuves séparées, elle furent publiées réunies pour la première fois dans la présente édition.

Les autres gravures ont été composées par divers artistes, gravées notamment par Peter Paul Bouché, Martin Bouché, Pieter Clouwet et Frederik Bouttats d’après Hendrik Abbé ou Abraham Van Diepenbeek. Provenance: Alphonse Claeys de Thielt (vignette ex-libris sur le premier contreplat).

go to site  

Catégorie :

Description

source site Chaque fable est illustrée d’une gravure sur cuivre à mi page suivie d’un argument en rapport à la gravure décrivant l’image dans le détail. Le texte latin est accompagné de sa traduction française, avec souvent une explication morale de la fable. Bel exemplaire en plein maroquin rouge signé orné d’une large dentelle intérieure et doré sur tranche, tiré sur papier fin à grandes marges, d’un vigoureux encrage.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Une somptueuse illustration des Métamorphoses d’ Ovide.”

go site Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *