L’Oeil de Mercure - Bernard Le Borgne - Expert CNES - 9 rue Maître Albert 75 005 Paris - Tél : 01 43 54 48 77

Un exercice de style unique en son genre : La comédie des proverbes, Pièce comique. – 1698

Un exercice de style unique en son genre : La comédie des proverbes, Pièce comique. – 1698

500,00

Quatrieme édition.

A Paris, Chez Jean Musier, rue de Petit Pont, à l’image de Saint Antoine.
M DC XCVIII, 1698

Plaquette in12 en plein veau blond, dos à cinq nerfs, pièce de titre et date frappé au petit fer, portant en plats un triple filets doré, tranches dorées.

La comédie des proverbes constitue en soi un genre littéraire dont elle est l’unique représentant : cette pièce en effet est composée de 1700 formes fixes, aphorismes, clichés, proverbes, organisés en manière de dialogue afin de constituer une pièce théâtrale dotée d’une véritable intrigue tout en respectant les règles de la comédie, d’unité de temps, de lieu et d’action. Cette prouesse remarquable est demeuré anonyme mais a du rencontrer en son temps un certain succes car plusieurs fois réédités au fil du XVIIe siècle.

Chacune de ces éditions est de nos jours introuvable.

Très agréable exemplaire relié en plein veau blond daté en queue, portant en plats un triple filets doré, tranches dorées ; Portant un ex libris macabre « Emile Miguet »

«  A propos d’une belle fille (…) cela fait que je vous chérie comme mon épée outre que vous êtes plus mignonne qu’une petite louve, plus droite qu’un lion et plus gentille qu’une poupée. »

« Votre cœur est dans le ventre d’un veau »

«  (…) dieu me sauve ! si tu me veux aymer je te tiendray plus heureuse que le poisson dans l’eau »

« florinde : ne sçavez vous pas qu’elle lavait la tête d’un âne, on y perd son temps et sa peine, et qu’on ne saurait faire boire un âne s’il n’a soiffe ( …) »

« Vous gattez la bastille avec les ongles et écrivez sur l’eau et ne l’enternez pas d’avantage »

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Un exercice de style unique en son genre : La comédie des proverbes, Pièce comique. – 1698”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *