L’Oeil de Mercure - Bernard Le Borgne - Expert CNES - 9 rue Maître Albert 75 005 Paris - Tél : 01 43 54 48 77

Le second manifeste de Poullain de la Barre pour l’égalité des deux sexes.

Le second manifeste de Poullain de la Barre pour l’égalité des deux sexes.

2500,00

POULLAIN DE LA BARRE (François)
De l’excellence des hommes contre l’égalité des sexes.
Paris, Jean Du Puis, Rue St Jacques à la couronne d’or, 1675.

118 pp, 112 pp.
Deux parties en un volume in-12, pleine basane brune, dos à quatre nerfs orné de fleurons, tranches mouchetées, manques aux coiffes, quelques usures. Reliure d’époque.

Tout aussi rare que « De l’égalité des deux sexes, discours physique et Moral » – « De l’excellence des hommes contre l’égalité des sexes » – publié à Paris en 1675, est la suite et l’amplification du premier manifeste de Poullain de la Barre, publié chez le même éditeur en 1673.

Comme l’auteur le précise dès la deuxième page de sa préface, non seulement, il reste convaincu de la réalité de l’égalité entre les hommes et les femmes, mais,  » il l’est plus que jamais encore ».
Face aux réactions vives et violentes, que provoqua la publication de son essais sur l’égalité des deux sexes il s’étonne « qu’après tant de menaces d’écrire contre l’égalité des sexes, aucun ne l’ai fait encore », l’auteur décide donc de relever le défit afin de  » répondre à l’attente que ces menaces avoient données » de manière à ce que le lecteur puisse de lui même trancher le débat.

C’est bien parce que nul n’a osé répondre à son placet qu’il se propose de combler cette lacune afin de constater si la thèse de la supériorité masculine sur la nature féminine peut être envisagée comme viable au regard de la raison…

Mais avant de se livrer à cet exercice, l’auteur se propose d’entamer une lecture des textes saints, évangiles et pères de l’église, afin de relever la moindre allusion à une prétendue supériorité masculine. N’en trouvant aucunes traces, bien au contraire (Poullain de la Barre était théologien), il débute son ouvrage.

La démonstration vire rapidement à l’absurde, ridiculisant la thèse, d’une prétendue supériorité des hommes par rapport aux femmes, et ceci dans tous les domaines de l’activité humaine.

Dans le dernier chapitre, Poullain de la Barre, insiste encore sur la nature de son écrit afin de lever toute ambiguïté sur ses convictions. S’il a écrit ce pamphlet sur l‘ « excellence des hommes, contre l’égalité des sexes » ce n’a été que pour mieux connaître, faire ressortir les erreurs et les préjugés de ceux qui prétendent qu’il existe une inégalité foncière entre les hommes et les femmes.

Plus encore que son précédent manifeste, ce texte ne rencontrera que haine et incompréhension. La plupart de ses détracteurs, ne prenant pas la peine de lire l’importante préface de 72 pages, se servirent au contraire de son titre provocateur afin d’en discréditer l’auteur.

Encore de nos jours il n’est pas rare de lire ce contresens lorsque l’on consulte les encyclopédies de ligne au sujet de François Poullain de la Barre.

Séduisant exemplaire en reliure strictement contemporaine, de ce texte novateur.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le second manifeste de Poullain de la Barre pour l’égalité des deux sexes.”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *