L’Oeil de Mercure - Bernard Le Borgne - Expert CNES - 9 rue Maître Albert 75 005 Paris - Tél : 01 43 54 48 77

Mercier – L’An deux mille quatre cent quarante. Rêve s’il en fût jamais. – Ancêtre de la science fiction moderne -1725

Mercier – L’An deux mille quatre cent quarante. Rêve s’il en fût jamais. – Ancêtre de la science fiction moderne -1725

450,00

A Londres, 1775

1 frontispice gravé « Louis Sébastien Mercier », VIp (Titre et Epitre), 1 feuillet (Table), 404p – HRL –

In-12, en plein veau de l’époque, dos à 5 nerfs orné de fleurons, pièce de titre en maroquin vert, triple filets dorés en encadrement des plats, dentelles intérieures, coiffe supérieure usée, tranches dorées. Portrait de l’auteur collé en frontispice. –

Considéré comme l’un des premiers livres d’anticipation et grand ancêtre de la science fiction moderne, L’an 2440 est l’une des curiosités savoureuses que le siècle des Lumières sut produire.

Cet ouvrage, écrit à la veille de la révolution, est aussi une attaque contre les abus du pouvoir royal. Mercier, d’ailleurs, revendiquera toutes sa vie l’aspect visionnaire de son texte.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Mercier – L’An deux mille quatre cent quarante. Rêve s’il en fût jamais. – Ancêtre de la science fiction moderne -1725”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *