L’Oeil de Mercure - Bernard Le Borgne - Expert CNES - 9 rue Maître Albert 75 005 Paris - Tél : 01 43 54 48 77

Manuscrit – L’enseignement philosophique au XVIIIe siècle

Manuscrit – L’enseignement philosophique au XVIIIe siècle

1800,00

Manuscrit – Fort volume in-8, distribué en trois parties (scolastique, métaphysique, physique), paginé 166, 126, 173. Précédé d’un frontispice imprimé d’une gravure allégorique représentant saint Benoît agenouillé devant les saintes Ecritures, illuminé de la sphère du savoir.

Cours manuscrit sur papier à l’usage d’une institution bénédictine, rédigé d’une intelligente et régulière écriture à l’encre, en latin.

Illustré de nombreuses arborescences, tables – dont certaines

dépliantes – et dessins à la plume, légendés et expliqués dans le texte. Dans une reliure du temps en pleine basane. Rédigé au cours des années 1740 et 1741.

Cet important travail (professoral ?) se compose de trois parties : scolastique, métaphysique, physique, la partie physique étant quant à elle illustrée d’intéressants dessins à la plume représentant instruments scientifiques, expériences diverses (vide, dynamique des fluides, etc.), systèmes cosmologiques.

La minutie avec laquelle les figures ont été dessinées et décrites laisse envisager la possibilité d’un manuscrit établi à fin d’édition. La dernière partie, physique, particulièrement illustrée (sphères armillaires, différents systèmes cosmologiques, instruments scientifiques, description de phénomènes météorologiques, d’arboricultures) offre un intérêt scientifique évident, témoin la planche 7 de la page 92 décrivant l’avancée des connaissances concernant la nature physique du vide ainsi que les expériences de Boyle, Toriccelli et Huyghens sur la pesanteur de la masse de l’air.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Manuscrit – L’enseignement philosophique au XVIIIe siècle”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *