L’Oeil de Mercure - Bernard Le Borgne - Expert CNES - 9 rue Maître Albert 75 005 Paris - Tél : 01 43 54 48 77

LIPSE Juste – SATURNALIUM SERMONUM LIBRI DUO, Qui de Gladiatoribus. (Suivit de) DE AMPHITHEATRO LIBER.

LIPSE Juste – SATURNALIUM SERMONUM LIBRI DUO, Qui de Gladiatoribus. (Suivit de) DE AMPHITHEATRO LIBER.

1200,00

Lugduni Batavorum, Ex officina Plantiniana, 1590 ; Antverpiae, Apud Christophoru Plantinum (Anvers, Christophe Plantin), 1589

(1bl) (4ff) 176pp, illustré de 4 grandes gravures sur cuivre plusieurs fois repliées et en fin de volume un atlas de 12 planches. Travail sur cuivre hors texte numéroté de A à M avant la lettre. 106pp (1ff) (1bl) LI : 2 gravures dépliantes 1 in texte LII : 2 gravures dépliantes et 3 pleines pages

Deux exemplaires reliés en un volume in 4 en plein vélin doré orné d’un médaillon losangé au centre des plats, double filet en encadrement des plats, orné de motifs dorés aux petits fers dans les coins, dos plat à cinq faux nerfs ornés de fleurons dorés. Titre manuscrit à la plume dans le premier caisson. Doré sur tranches. Séduisant exemplaire dans un vélin doré de l’époque agréablement patiné.

LIPSE Juste (1547-1606) est un humaniste et littérateur belge, il se rendit à Rome en 1597 où il découvre les plus brillants esprits et les œuvres d’art de la Renaissance. Important à son retour en sa Belgique natale des idées nouvelles puisées dans la cité vaticane. Nommé à 24 ans professeur d’université, il devint rapidement une sommité intellectuelle. Écrivain prolixe son aura ne cessa de grandir, mais rattrapé par les guerres de religions, il dut plusieurs fois en fuir les dommages ? Peu d’écrivains ont été de leur vivant l’objet d’éloges comparables à celles de Lipse, en même temps qu’il était en but à un dénigrment et à une haine implacable. Henry Estienne entre autres composa un ouvrage destiné uniquement à faire ressortir les défauts du style d Lipse. Présenté comme un plagiaire effronté, un vaniteux versatile, il fut accusé d’athéisme. Alors que d’un autre bord certains voyaient en lui l’expression du génie universel et l’homme le plus pieux que la terre n’ai jamais porté. Le nombre des ouvrages produit par Lipse est énorme et donne une idée de l’incroyable étendue de ses connaissances. Juste Lispe est de nos jours considéré comme un représentant des plus remarquable du mouvement humaniste. Son goût pour l’antiquité s’inscrit dans une démarche propre à la renaissance. La suite de gravures sur les joutes antiques aussi remarquable qu’étrange, met en scène des combats d’amazones, de nains de gladiateurs à cheval, de courses de chars… Et la partie architecturale est illustrée de façon toutes aussi spectaculaire par de grandes planches pluisuers fois repliées dont une représentant en coupe les Arènes en Dove en Poictou en 1684.