L’Oeil de Mercure - Bernard Le Borgne - Expert CNES - 9 rue Maître Albert 75 005 Paris - Tél : 01 43 54 48 77

Le premier ouvrage topographique français

Le premier ouvrage topographique français

27000,00

CHASTILLON Claude de – Topographie Françoise ou représentations de plusieurs villes, bourgs, chasteaux, plans, forteresses, vestiges d’Antiquité, maisons modernes et autres du Royaume de France. La plupart sur les desseings de deffunct Claude Chastillon, Ingénieur du Roy.                 

A Paris, chez Louis Boissevin, marchand et enlumineur, rue Saint Jacques, près Saint Severin, à l’image Sainte Genevieve, 1655

1ff. blanc, page de titre, 300 ff

1 volume in-folio, 43 x 28 cm, plein veau brun, dos à sept nerfs orné au petit fer, fleurons, pièce de titre en maroquin miel. Reliure ancienne très habilement restaurée. Composé de 591 gravures sur cuivre.

Description

Claude Chastillon, ingénieur du Roi, naît en 1559 à Chalon-sur Marne. Au service du roi de Navarre depuis 1580 il devient topographe du Roi en 1591 et ingénieur du roi en  1595.

En 1599, il s’occupe de lever les cartes entre la Lorraine et la Franche- Comté (ces cartes ont disparu).

Ingénieur du roi et à ce titre chargé de tout ce qui concerne la défense des villes et les fortifications, Claude Chatillon, durant tous ces déplacements, ne cesse de jeter sur le papier les vues et paysages qui retiennent son attention.

Publiés de manière posthume par l’éditeur Boisseau, les dessins de Chastillon nous livrent le point de vue d’un curieux, amoureux des belles pierres où se mêle l’attrait naturel de l’ingénieur géographe pour les constructions remarquables.

Ainsi rassemblées sous la forme d’un fort atlas, ces gravures constituent un ouvrage ont on ne peut trouver d’équivalent dans aucun pays d’Europe il s’agit de la première publication topographique d’après nature imprimée.

Ce recensement des beautés de la France, de son architecture est en effet, le plus ancien témoignage que nous possédons sur notre pays de la fin du XVIe siècle, peut être le vœu de l’amateur ou du marchand.

Conçue de manière novatrice, comme livre à découper, la Topographie française offre un aspect assez déroutant.

Il s’agit là du plus important, et du plus rare ouvrage topographique français : il n’en existe, toutes éditions confondues, que huit exemplaires dans les bibliothèques françaises, tous différents les uns des autres, et trois à l’étranger, un à la bibliothèque du Vatican et deux à la British Library.

Les vues de Chastillon sont une source documentaire incomparable, un grand nombre d’édifices ayant disparu ou étant fortement modifiés, elles en sont l’unique représentation. Ce voyage silencieux dans l’ancienne France nous livre des paysages, des châteaux bâtis a la moderne, et un grand nombre d’édifices qui ne cessent de nous étonner.

 

L’atlas de Claude Chatillon a fait l’objet d’une remarquable étude par Mireille Pastoureau publié dans  Bibliothèque nationale, département des cartes et plans, Les Atlas français  XVI-XVIIe siècle, chapitre 9.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le premier ouvrage topographique français”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *