L’Oeil de Mercure - Bernard Le Borgne - Expert CNES - 9 rue Maître Albert 75 005 Paris - Tél : 01 43 54 48 77

ITARD (E. M.) – Sauvage de l’Aveyron

ITARD (E. M.) – Sauvage de l’Aveyron

1200,00

Rapport fait à son excellence le ministre de l’intérieur, sur les nouveaux développements et l’état actuel du sauvage de l’Aveyron ;  Par E. M. ITARD, Docteur en médecine, médecin de l’institution impériale des sourds-muets.

A Paris, De l’imprimerie impériale, 1807

(1), 85 pp, Broché.

 

Description

Rarissime rapport mis à l’impression par l’imprimerie impériale en 1807, sur le cas de Victor, l’enfant sauvage de l’Aveyron,, que le docteur Jean Marc Gaspard Itard avait entrepris d’amener à l’état civilisé.
Le jeune Victor, d’abord considéré comme fou par Pinel, fut l’objet d’expérimentations méthodiques de la part du docteur Itard afin de l’éveiller au monde. Sollicitant chacun de ses sens, tentant de l’initier aux règles morales et aux rudiments de la vie sociale, il obtint quelques résultats qui lui firent penser qu’il était possible de « guérir » définitivement le jeune Victor.
Malheureusement, ses espérances furent vaines, et c’est de guerre lasse qu(il se vit contraint d’abandonner l’enfant devenu adulte aux bons soins de sa gouvernante.
On considère de nos jours que le cas du jeune Victor relevait plus de la pathologie que d’un supposé retour à l’état de nature. Probablement autiste, et certainement victime d’une arriération mentale, il restera dans l’histoire comme le premier enfant fou décrit de manière scientifique par un médecin féru de sciences expérimentales.
Cette plaquette malheureusement affectée de quelques attaques de vers marginales, mais dans un bel état de conservation général, provient des archives d’un vétérinaire de campagne, monsieur Tournay dont il porte le paraphe sur la première page.