L’Oeil de Mercure - Bernard Le Borgne - Expert CNES - 9 rue Maître Albert 75 005 Paris - Tél : 01 43 54 48 77

Incunable rubriqué, Nuremberg, 1486-1487

Incunable rubriqué, Nuremberg, 1486-1487

ANTONINUS (Florentinus), SUMMA THEOLOGICA
Nuremberg, Anton Koberger
MOLITORIS (Johannes), TABULA
Nuremberg, Anton Koberger

Tome I : Prima ps summe … 186 ffnc, suivit du Tome V : Incipit prologus in tabulas… 100 ffnc (relié en tête de volume). Tome II : Clarissimi ac doctissimi viri fratis … 240 ffnc. Tome III : In nomine sancte ac indiuidue trinitas … 318 ffnc. Tome IV : Prohemiu in quarta partem summe… 256 ffnc nomine sancte ac indiuidue trinitas … 318 ffnc. Tome IV : Prohemiu in quarta partem summe… 256 ffnc

Imprimé du 17 juillet 1486 au 12 février 1487. Cinq tomes reliés en quatre volumes in-folio, pleine basane ancienne, dos à six nerfs, pièce de titre en maroquin, quelque usures, reliure XVIIe. Complet (sans feuillets blancs).

Description

Exemplaire large de marges, texte agrémenté de lettrines enluminées à la gouache, à la feuille d’or cadelée et d’argent avec pour grandes initiales d’importants prolongements de types floraux, travaillés selon la même technique.
Les petites majuscules du texte sont rehaussées de carmin, les grandes sont calligraphiées aux gouaches alternativement rouge et bleue.
Annotations marginales manuscrites de l’époque. Magnifique exemplaire, légères mouillures dans le T.II.
Né en 1389, Antonin de Forciglioni entra très jeune dans l’ordre de Saint-Dominique. Devenu supérieur général, puis nommé archevêque de Florence par le Pape Eugène IV, il avait en outre la confiance du Cosme de Médicis. Après une vie austère et exemplaire, il fut ajouté au nombre des saints en 1523. A son décès en 1459, il est enterré à Florence dans l’église Saint-Marc ou en 1588 Jean de Bologne lui élèvera une chapelle particulière, que l’on peut toujours admirer de nos jours. Antoninus laisse une œuvre considérable qui connut un immense succès de la fin du XVe au début du XVI e siècle.

La Somme Théologique, son ouvrage le plus ambitieux, donna lieu à des entreprises éditoriales colossales.
Référence obligé d’une large part de la littérature philosophique et religieuse, la Somme, s’appuyant sur l’héritage Augustinien, est une transition unique en son temps, entre les morales médiévales et modernes dans laquelle les considérations sur l’observation de la règle intègrent les nouvelles interrogations sur la conscience morale.
Cette édition donnée par Koberger, d’une très grande rareté, se complète d’une importante table formant un cinquième volume, manquant dans la plus part des exemplaires recensés.

Ulrich Molitor, auteur de cette table, est un démonographe suisse né à Constance et mort en 1497. Il composa vers 1485 un traité de démonologie : De lamiiset pythinicis mulieribus, dont les considérations seront reprises plus tard dans Malleus Maleficarum : ce traité des « Lamies » (espèce de sorcières communes dévoreuses nocturnes de petits enfants et de devineresses) est l’un des premiers ouvrages de démonologie imprimé dont l’inspiration s’appuie, en partie, sur la Somme d’Antoninus

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Incunable rubriqué, Nuremberg, 1486-1487”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *