L’Oeil de Mercure - Bernard Le Borgne - Expert CNES - 9 rue Maître Albert 75 005 Paris - Tél : 01 43 54 48 77

Impression de Josse Bade _ Apulée (Lucius Apueleius) _ Floridorum

Impression de Josse Bade _ Apulée (Lucius Apueleius) _ Floridorum

1500,00

Apulée (Lucius Apueleius)

Floridorum, Libri quatuor, ab joanne pyrrho Englebermeo juris consultissimo et cultioris literaturae doctissimo recogniti : Graphicisq admodum scholiis illustrati.

20 ff, (folioté 20 en chiffres romains)

Marque de l’imprimeur Josse Bade sur la page de titre.  
Daté aout 1518 au colophon.

Suivit de

Bernardini rutilii coloniensis decuria (Commentaire sur Cicéron en X chapitres)

(136 ff non paginés) daté au colophon Barbardinus Vitalis Venetus impremebat le 12 septembre 1528.

Suivit de :

Alexii Ugonii brixiani monachi cassinensis dialogus de solitudine

Venetiis apud cominium de tridino, montisferrati, 1548

56 ff non paginés) impression italiques

Alex Hugoni était originaire de Brescia était un moine de Mont Cassin. Ce dialogue sur la solitude orné d’une très belle marque d’imprimeur est imprimé en lettres italiques, sur un beau papier fin.

Trois volumes relié en un petit in-4, Impression XVI e, reliure contemporaine en plein veau orné, estampé en à froid sur les plats supérieurs et inférieurs à motifs de losanges, contenus dans un compartiment rectangulaire, formés de fers à motifs végétaux (palmes). Le fleuron central et les fleurons d’angles sont argentés. Dos à cinq nerfs orné de fleurons dans les caissons, fleur de lys décorative en queue, coiffe supérieure absente, ranches rougies. Très belle réunion de textes du XVIe siècle, dans une belle reliure contemporaine.

Le livre débute par une impression de Josse Bade (1461-1535) à Paris en , dont il porte la marque d’imprimeur représentant l’intérieur de son atelier avec deux ouvriers s’affairent sur une presse à percussion. ­­

Imprimeur et libraire d’origine flamande, établit à Lyon et à Paris où il s’associe temporairement à Robert Estienne.

Professeur en belles lettres dans les années 1490 à Lyon, il travaille comme correcteur et conseillé littéraire auprès des éditeurs lyonnais.

A Paris, il entame une carrière d’érudit et ouvre en 1503 sa propre imprimerie rue des Carmes puis rue Saint Jacques, où, durant 33 ans il publiera plus de 800 titre, ce qui pour l’époque est considérable.

Il édite le Stultifera Navis (La nef des fous), Erasme, Guillaume Budé, Champier, et a écrit un commentaire de Virgile ainsi qu’une Nef des femmes vers 1500.

Les marques d’imprimeurs, laissées au libre choix des libraires deviennent obligatoires en France en 1545 afin d’éviter les contrefaçons. La plus part sont de type allégoriques ou énigmatiques, mais Josse Bade a choisis de présenter l’intérieur de son officine : on y voit trois compagnons au travail, le compositeur compose sa casse, en se reportant au manuscrit, le second actionne la presse, tandis que le troisième prépare l’encrage et le papier.

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Impression de Josse Bade _ Apulée (Lucius Apueleius) _ Floridorum”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *