L’Oeil de Mercure - Bernard Le Borgne - Expert CNES - 9 rue Maître Albert 75 005 Paris - Tél : 01 43 54 48 77

Grande miniature sur vélin : dédicace de cathédrale, Paris vers 1520

Grande miniature sur vélin : dédicace de cathédrale, Paris vers 1520

15000,00

Très importante peinture sur vélin (22,5 x 22,5 cm) illustrant le « T » majuscule du Terribilis est locus, introït de la messe de la dédicace d’une église ou cathédrale.

Cette lettre, qui ornait un graduel monumental dont on peut reconstituer les dimensions (environ 75 x 55 cm), représente la dédicace du lieu saint, l’évêque pose le saint chrême sur l’une des croix de consécration, alors que les chantres entonnent sur deux missels le propre chant que cette initiale illustre.

Cette scène se retrouve dans trois manuscrits parisiens : un manuscrit dit pontifical de Poitiers détruit en 1871, le graduel de Saint-Dié (folio 338 ; actuellement détenu par la médiathèque de la ville de Saint-Dié), et dans l’antiphonaire de Philippe de Villiers de l’Isle Adam qui se trouve dans le trésor de la cathédrale Saint-Jean de La Valette dans l’île de Malte. Cette oeuvre majestueuse a été composée et enluminée à Paris vers 1520 dans l’atelier d’Etienne Collault et est de la même main que celle ornant l’antiphonaire de Villiers de l’Isle Adam. Provenance : cette enluminure provient de la collection de dessins anciens et modernes d’Anatole France, dispersée à l’Hôtel Drouot les 20 et 22 avril 1932, n°56. Encadrement XVIIe en bois sculpté. Réf. : revue L’art de l’enluminure, sept./oct. 2008, « Le graduel de Saint-Sié », p. 61.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Grande miniature sur vélin : dédicace de cathédrale, Paris vers 1520”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *