L’Oeil de Mercure - Bernard Le Borgne - Expert CNES - 9 rue Maître Albert 75 005 Paris - Tél : 01 43 54 48 77

[écrit interdit] DEBONNAIRE (Louis) – Essai du Nouveau conte de Ma mère L’oye, ou Les Enluminures du Jeu de la Constitution – 1722

[écrit interdit] DEBONNAIRE (Louis) – Essai du Nouveau conte de Ma mère L’oye, ou Les Enluminures du Jeu de la Constitution – 1722

250,00

Edité par S.l. page de titre, 6 ff, 16p, 208 p, (3 ff, errata, 2b)
in-8, plein veau brun, dos à cinq nerfs orné de fleurons, pièce de titre en maroquin rouge, tranches marbrées rouges, manque sur coiffe supérieur. armes du Duc d’Entrague frappées au centre des plats, Reliure d’époque. Rare exemplaire.

Ce pamphlet, aussi rare qu’étrange, ce libelle fut condamné à Arras en 1726 précise Colonia qui le considère comme une satire insipide mais dangereuse Il s’agit d’un pastiche rimée d’une règle du jeu de l’oie, alors fort à la mode, décrivant des chausse-trappes et dangers, émaillant la route destinée à promouvoir et d’arriver au concil en évitant toute sorte d’embuches. Précieux exemplaire aux armes du Duc d’Entrague, condition rare pour ce type d’écris interdits.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “[écrit interdit] DEBONNAIRE (Louis) – Essai du Nouveau conte de Ma mère L’oye, ou Les Enluminures du Jeu de la Constitution – 1722”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *