L’Oeil de Mercure - Bernard Le Borgne - Expert CNES - 9 rue Maître Albert 75 005 Paris - Tél : 01 43 54 48 77

Campy (David de Planis, dit d’Edelphe) L’hydre morbifique exterminé par l’hercule chimique, ou les sept Maladies tenuës pour incurables jusques à présent, renduës guérissables par l’Art Chimique Médical, où est traictées briefvement de leur définition, causes, différences, signes,

Campy (David de Planis, dit d’Edelphe) L’hydre morbifique exterminé par l’hercule chimique, ou les sept Maladies tenuës pour incurables jusques à présent, renduës guérissables par l’Art Chimique Médical, où est traictées briefvement de leur définition, causes, différences, signes,

1300,00

(3), (8), portrait gravé de l’auteur consultant un traité d’alchimie, (14), 176 pp. In-8 relié en plein vélin de l’époque, ex-libris manuscrit « Ludovic Dolidoni 1654», manque un faux-titre. 

Catégorie :

Description

Pronostic, et Cure. Le tout selon l’ancienne et moderne Médecine, divisé en sept livres par David de Planis Campy, dict l’Edelphe, chirurgien du Roy 1628 .

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Campy (David de Planis, dit d’Edelphe) L’hydre morbifique exterminé par l’hercule chimique, ou les sept Maladies tenuës pour incurables jusques à présent, renduës guérissables par l’Art Chimique Médical, où est traictées briefvement de leur définition, causes, différences, signes,”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *