L’Oeil de Mercure - Bernard Le Borgne - Expert CNES - 9 rue Maître Albert 75 005 Paris - Tél : 01 43 54 48 77

Archives de Mr Pierre Ramond cours et recherches manuscrites sur plusieurs années

Archives de Mr Pierre Ramond cours et recherches manuscrites sur plusieurs années

1000,00

follow link Un ensemble de cahiers, classeur, notes, fiches, et travaux divers provenant des archives de Pierre Raymond.

enter

Ces cahiers qui représentent certainement plusieurs dizaines d’années de travail sont pour la plupart constitués de suites hiéroglyphiques traduites en phonétique et en français.

get link

Les cahiers et classeurs se rapportent à la fois à des travaux s’appuyant sur de papyrus cités et localisés qu’à des études globales et des interrogations ou résolutions de problèmes rencontrés. On peut cité par exemple le « papyrus éloquant », cinq forts cahiers de grammaire égyptienne (leçons de A.Gardinier), des travaux se rapportant aux recherches de Vandier sur le papyrus Jumilhac, des travaux effectués dans l’enceinte du musée du Louvre, un cahier consacré aux noms de villes, de rois et de lieux, sur les contes égyptiens, des cours, des travaux sur les divinités, des traductions parallèles des textes égyptiens, titres et fonctions, listes des offrandes, scènes de la vie quotidienne, un glossaire manuscrit français arabe (parlé du Caire), plusieurs centaines de fiches manuscrites inventoriant et traduisant les oushebtis détenus dans les principaux musées français, notamment d’Amiens, de Cahors, de Toulouse, de Bordeaux et de Marseille.

follow url

source link  

Pierre Ramond Egyptologue 1917-1983, correspondant de plusieurs sociétés savantes et l’auteur d’une étude sur les stèles egyptiennes du musée G.Labite a Toulouse et de plsuieurs pubications concernant le papyrus « varille » ainsi que la description du fond « egypte » du musée Toulouse Lautrec à Albi.

Ses publications furent édités par l’institut français du Caire, il est également l’auteur de plusieurs articles sur les oushebtis dont il semblait d’après ses fiches s’etre constitué une collection personnelle et qui justifie les très nombreuses fiches bristols sur lesquelles Pierre Ramond a minutieusement décris et traduit les collections des oushebtis d’amiens, cahors toulouse, marseille ainsi que quelques collection particulières.