L’Oeil de Mercure - Bernard Le Borgne - Expert CNES - 9 rue Maître Albert 75 005 Paris - Tél : 01 43 54 48 77

[Alchimie] Le Grand Œuvre dévoilé en Faveur des personnes qui ont grand besoin d’argent par celui qui l’a fait. Paris, 1779

[Alchimie] Le Grand Œuvre dévoilé en Faveur des personnes qui ont grand besoin d’argent par celui qui l’a fait. Paris, 1779

650,00

63pp

In-8 en plein cartonnage d’époque, reluire bâloise en peau de truie estampée à froid sur les concordances de la bible.

Rare plaquette demeurée anonyme livrant les secrets de la philosophie alchimique et du grand œuvre. La partie proprement alchimique c’est à dire expérimentale, livre les secrets des opérations fondamentales. Mercure crud, régime du feu…

Ces descriptions sont intercalées par des propos philosophiques sur la nature de la recherche alchimique : « pour rendre favorable le grand Hermes des trois règnes, laisser l’animal et le végétal au vulgaire ignorant et ne vous attachez qu’au minéral, entre tant de minéraux que produit la nature il en est un unique, dans lequel est enfermé le grand secret. N’hésitez point à lui percer les flancs et à chercher au plus profond de ses entrailles cette fontaine cachée qui recèle une eau, qui est notre véritable mercure philosophique. Cette eau est le bain des élémens ; c’est en elle qu’ils sont unis et mixtionnés par la nature et déterminé au genre minéral. Vous connaitrez cette eau mystérieuse par ses qualités : elle n’est ni chaude, ni froide, ni sèche, ni humide, ou plutôt elle est tout ensemble : chaude, froide, sèche et humide. »

« L’art de faire de l’or cependant ne peut être livré au public sous peine de poser d’immenses désordres. Aussi la plus grande précaution doivent être observés dans cette quête »

L’ouvrage s’achève par une très longue vision, un songe dans lequel apparaissent les symboles alchimiques : dragon épée, flamme, et jeune fille miraculeuse, permettant à l’auteur à la suite de longue interactions à transformer une boule noire et informe en une poudre ayant la faculté de transmuter en or ce qui l’environne …

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “[Alchimie] Le Grand Œuvre dévoilé en Faveur des personnes qui ont grand besoin d’argent par celui qui l’a fait. Paris, 1779”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *