L’Oeil de Mercure - Bernard Le Borgne - Expert CNES - 9 rue Maître Albert 75 005 Paris - Tél : 01 43 54 48 77

Album Amicorum de l’organiste Joseph Permann – 1901

Album Amicorum de l’organiste Joseph Permann – 1901

800,00

In 8 à l’italienne, en plein chagrin monnogrammé EF, tranches dorées

Album amicorum ayant appartenu a Elisabeth Permann fille de Joseph Permann organiste 1842,1920.

L’album est composé essentiellement de pièces musicales autographes signés de compositeurs et organistes, accompagnés de poèmes pensées et dessins dédiés à la jeune fille. Album composé notamment de :
– Joseph Permann, six portées musicales dédiées à sa fille, pièce musicale «  composée quand j’étais organiste à Saint Sevrain »
– Gabriel Fauré, du 24 oct 1901, trois portés musicales intitulé le secret « Avec mille souvenirs, bien affectueux pour la pièce, et mille respects pour mademoiselle Elisabeth Permann »
– Vincent D’Indy « symphonie pour orchestre et piano sur un air montagnard français »
quatre portées musicales
– Eugène Gigout, 10 octobre 1901, interlude à l’orgue six portées musicales.
– Justin Clerice, l’ordre de l’empereur, trois portées musicales
– Charles Bordes, six portées musicales pour chat et piano « Paysage vert (avec une grande liberté), poésie de Paul Verlaine.
– Raymon Voinet, six portées musicales sur une poésie de Leconte de Lisle
– Arthur Coquard, cinq portées musicale, la troupe joli cœur, 3e acte.
– Victor Staub, paris octobre 1901, pensée musicale, deux portées.
– suivit de diverses poésies
– Gustave Charpentier, « En souvenir des fêtes de la muse, Limoge 1903 », deux portées musicales, couronnement de la muse du peuple.
– Alexandre Guilmant «  A mon collègue monsieur Permann, Alex Guilmant, le 5 mars 1902
– Paul d’Ivoi, long poème autographe
– Très joli dessin au crayon représentant une jeune femme lisant, de Pierre Gavarni
– Raoul Pugno Sonate en ré mineur « A Mr Permann, cordiale souvenir, 1906 »
– Francis Planté « Longue pensée affectueuse a Permann, Limoges 1908 » (Francis Planté surnommé « le dieu du piano » est le premier pianiste a avoir été enregistré, et est également le seul pianiste dont on possède des enregistrements ayant eu l’occasion de voir et d’entendre Fréderic Chopin interpréter ses propres compositions)
– une aquarelle (canard)
– une très jolie composition art nouveau à case d’éléments floraux et de scarabées, monogrammé MLD.
– Maurice Rollinat , poésie autographe, quatrain
– Victo Staub, 9 nov 1908, pièce musicale, cadeau avant parution.
– Beau dessin à la plume signé 1902, la chaumière du poète Rollinat à Fresseline
– Charles Planté, pensées musicales
– Grande poésie agrémenté d’une composition allégorique à la plume, intitulé communion d’art sur une interprétation de Bethoven
– Une jolie aquarelle de paysage de neige signé 1902 par une amie russe

Un bel album , rare témoignage sur la vie musicale en début de siècle au conservatoire national de Paris.

 

Catégories : , , ,

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Album Amicorum de l’organiste Joseph Permann – 1901”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *