Référence :1271

De Origine animalium, et migratione populorum

Myl (Abraham Van der) (Milii) (Milius)

Genevae, Apud Petrum Columesium, 1667., 68 p., (3) (bl). Suivi de : Kirchmayer (Georg Kaspar), De Dilvvii universalitate dissertatio prolusoria, Genevae, Apud Petrum Columesium, 1667, (2), 109 p., (3) (bl). 2 ouvrages reliés en un volume in-12, pleine basane marbrée, dos plat orné de fleurons, pièce de titre de maroquin rouge. Edition à la sphère. Accidents à la reliure. Reliure XVIIIe.

Après la publication des travaux de Joseph Acosta (1590) sur l'histoire naturelle des Indes se pose la question du peuplement du nouveau continent et de la diversité des espèces qui l'habitent. Abraham van der Myl en publiant cet ouvrage en 1667 tente de résoudre les contradictions entre ces nouvelles constatations et les textes de la Bible et permet de questionner le texte sacré. Comme toujours cet ouvrage est relié avec l'ouvrage de Kirchmayer concernant la réalité du déluge. Rare et important.

600.00 €